Bienvenue chez ABR Americas

Guide nutritionnel ABR

Nos familles nous demandent souvent de les conseiller au niveau de l’alimentation leur enfant.

Les techniques ABR apportant une amélioration constante de la santé vont de pair avec une alimentation réfléchie afin de développer une plus grande vitalité chez l’enfant et assurer la regénération de ses tissus.

Comme nous l’expliquons aux parents pendant les évaluations ABR, vous devez comprendre que le métabolisme de votre enfant est plus faible que le nôtre et que sa digestion est particulièrement difficile. Dès lors, tout ce que vous pouvez faire pour aider son système digestif et réduire les surcharges de l’estomac l’aidera significativement à mieux fonctionner.

C’est la raison pour laquelle nous avons mis au point ce guide nutritionnel.

 

Prudence avec la grosseur des morceaux et à la quantité donnée

Si votre enfant peut manger des aliments solides, mais est incapable de mastiquer adéquatement, il est important de réfléchir à la grosseur des morceaux que vous lui donnerez. Si les morceaux sont trop gros, les enzymes digestives qui, dans son cas, sont en quantité réduites, ne suffisent pas à dissoudre correctement les morceaux. …elles ne travaillent qu’au niveau des couches externes de la nourriture. Par conséquent, soit que les morceaux resteront dans l’estomac trop longtemps soit ils transiteront trop lentement à travers le système digestif et requerront beaucoup trop de son énergie. Chez les enfants totalement incapables de mastiquer, une trop grosse quantité de purée donnée dans un même repas apportera les mêmes problèmes.

 

Quoi donner à manger?

De manière générale, nous recommendons d’acheter des aliments biologiques et le moins transformés possible. On privilégira donc les aliments à l’état naturel:

  • Des légumes frais
  • Des céréales non raffinées
  • De la viande et du poisson frais
  • Le moins de produits laitiers possibles

Donc, recherchez toujours les aliments très frais, et le moins traités, altérés, industrialisés ou raffinés possibles. Il est important que vous évitiez et éliminiez:

  • Les repas transformés et congelés (pizzas, etc..)
  • Les sucres – particulièrement les sucres raffinés comme le sucre blanc. Si vous y tenez vraiment, donnez-en avec modération (attention: les enfants épileptiques ne devraient jamais en consommer!)
  • Les colas et autres boissons sucrées

Bref, nous recommandons aux parents ABR d’éliminer toutes les céréales qui contiennent du gluten et tous les produits laitiers. Les enfants qui ont un métabolisme déficient progressent beaucoup plus vite quand on retire de leur alimentation le gluten et la caséine.

 

Les bonnes combinaisons alimentaires !

Étant donné que votre enfant au ne digestion déficiente, il convient de limiter les types d’aliments qu’il ingurgite dans un même repas. Différents types d’aliments requièrent différent types d’enzymes digestives, et si vous lui donnez des protéines et des hydrates de carbone dans un même repas, il lui sera difficile de les digérer.

Ainsi, nous suggérons d’opter pour les légumes comme base de chaque repas. Les légumes seront légèrement cuits à la vapeur (toujours leur garder une texture croquante et une couleur verte brillante).

Aux légumes cuits à la vapeur, on peut ajouter des céréales comme le riz, le quinoa, le millet ou le sarrasin, ou (ET NON ‘ET’) un peu de viande ou de poisson.

Vous pouvez également donner des beurres de noix, d’amandes ou de cajou, en les mélangeant aux céréales ou les légumes pour obtenir un repas plus nutritif. Vous pouvez aussi ajouter de l’huile de lin, première pression à froid.

Le principe des combinaisons alimentaires est d’éviter de mélanger les protéines avec les hydrates de carbone (donc, les céréales).

Donc, dans un même repas, vous servirez soit des légumes avec de la viande, du poisson ou des haricots secs – soit des légumes avec des céréales, mais évitez à tout prix de servir la viande, poisson, haricots secs avec les céréales.

 

Les gras

L’huile de noix de coco est une huile très nutritive qui possèdent de nombreuses qualités alimentaires. Tous les enfants devraient en consommer.

L’huile de noix de coco réduit l’épilepsie chez de nombreux enfants.

Veillez à ce que toutes les huiles soient non-hydrogénées et de bonne qualité. Vous devriez donner à votre enfant de l’huile de lin tous les jours, la plus fraîche possible, achetée en petites bouteilles et gardées au réfrigérateur. Utilisez-la crue sur les aliments.

 

Notre prochain article portera sur deux types d’aliments à éliminer de l’alimentation de votre enfant, ou du moins à réduire considérablement…si vous voulez aider son métabolisme et contribuer à un développement optimal.

Soyez au rendez-vous!

Laisser un commentaire